jeudi, février 25
Shadow

Haut-Uélé : l’UNC exige la libération immédiate et sans condition de vital Kamerhe

L’Union pour la Nation congolaise, fédération du Haut-Uélé, a organisé, vendredi 7 août à Isiro, chef lieu de la province du Haut-Uélé, une marche pacifique “pour exiger la libération immédiate et sans condition de leur leader”.

Lors de cette marche, sur les artères de la ville d’Isiro, une caravane motorisée a quitté l’église AOG, au quartier Tuluba, avec comme destination le bureau du secrétariat exécutif du gouvernement provincial.

A l’étape du secrétariat du gouvernement provincial, les manifestants ont retourné à la mairie d’Isiro sans indiquer les raisons.

Le Maire, Marcel Sengi Apabisi, s’est dit incapable de recevoir le mémo de ces militants étant donné qu’il ne représente pas le chef de l’État dans la province du Haut-Uélé. C’est alors que les manifestants ont pris la direction de Kinkole où leur mémo a été lu devant la presse locale avec l’idée de déposer la copie auprès de l’autorité provinciale.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *