vendredi, mars 5
Shadow

Nord-Kivu : au moins 50 personnes sans cache-nez interpelées lors d’un bouclage à Goma

Les services de sécurité ont arrêté, mercredi 12 août, dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, des dizaines de personnes pour le non-port des masques de protection contre la Covid-19.

Quelques jours plutôt, les autorités provinciales avaient prévenu qu’un contrôle systématique des masques aurait lieu dès ce mercredi afin de lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus, dont les cas positifs se sont multipliés ces derniers jours dans cette entité.

La police ainsi que nombreux membres du gouvernement provincial, dont celui chargé de transport, se sont déployés dans les rues de Goma pour faire respecter la mesure.

Les récalcitrants ont été transférés au stade Les Volcans, où ils sont contraints de passer leur journée. Des amandes importantes ont même été fixées par les autorités.

Plusieurs dizaines d’arrêtés sont signalés mais la police parle d’une “punition pédagogique qui devra servir de leçon aux autres”. “Vous les voyez, ils sont là parce qu’ils n’ont pas respecté les gestes barrières. Ils vont juste passer toute la journée ici au stade et seront libérés le soir“, a expliqué le commandant de la police.

La province du Nord-Kivu est la deuxième la plus touchée par le virus après Kinshasa. Dans le bulletin épidémiologique publié ce mercredi, 26 nouvelles personnes affectées y ont été notifiées.

Par Charles Mapinduzi Bin Kisatiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *