dimanche, avril 11
Shadow

Haut-Uélé: Rigobert Madrakele promet la tenue prochaine des élections au sein du CPJ

Suite au report, pour des raisons d’ordre organisationnel, la journée internationale de la Jeunesse dans le Haut-Uélé vient d’être célébrée, ce samedi 22 août 2020 à Isiro, sous la présidence du Ministre provincial de la jeunesse.

Devant la jeunesse, Rigobert Madrakele Kaloma a fait savoir que le thème International 2020, “Engagement des jeunes pour une action mondiale“, met en évidence les diverses manières dont les jeunes enrichissent leurs institutions, apportent des solutions et influencent des décisions au niveau local, national et international.

Par cette occasion, le patron de la jeunesse a indiqué que la province du Haut-Uele sous le leadership du Gouverneur Christophe BASEANE s’est donnée un objectif spécifique, celui d’assurer l’encadrement et l’épanouissement de la jeunesse par la mise en place d’un programme spécifique de formation des jeunes entre autres sur la construction et l’équipements des centres de formation, d’orientation Technique et professionnelle à travers les 6 territoires ainsi que la ville d’isiro.

Rigobert Madrakele a signalé par ailleurs que le Gouvernement provincial, en collaboration avec le Conseil Provincial de la Jeunesse, a retenu la thématique “Engagement de la jeunesse pour l’émergence du Haut-Uele” afin d’appuyer l’élan du développement déjà engagé et soutenir les institutions légalement établies. Il a également annoncé à l’assistance la tenue prochaine des élections des animateurs du Conseil Urbain de la Jeunesse d’Isiro, du Conseil Territorial de la Jeunesse et du Conseil Provincial de la Jeunesse.

Pour sa part Butin Kahindo, Présidente intérimaire du CPJ a lancé un appel à la mobilisation générale de la jeunesse pour l’émergence du Haut-Uele avec une participation soutenue dans les initiatives de développement durable.

cette journée a été marquée par les exposés des experts dans plusieurs domaines dont la santé, l’entrepreneuriat, le leadership, la communication ou encore les droits de la femme pour sensibiliser cette couche de la population.

Par Caleb Bodio, Correspondant au Haut-Uélé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *