dimanche, avril 11
Shadow

Kinshasa: V. Kamerhe quitte sa cellule de Makala pour les urgences au Centre Nganda

Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe, est admis en urgence au Centre hospitalier Nganda de Kinshasa, ce dimanche 23 août 2020 dans la soirée.

Le directeur de cabinet du président de la République démocratique du Congo, détenu à la Prison centrale de Makala pour détournement de fonds alloués aux travaux de construction des maisons préfabriquées, dans le cadre du Programme de 100 jours de Félix Tshisekefi, souffrirait d’un problème de tension artérielle.

De source concordante, cette situation serait due aux stress accumulés depuis son incarcération, et le rejet de ses plusieurs demandes de liberté provisoire.

Du côté de l’UNC, on évoque une éventuelle atteinte au Coronavirus. De l’avis de certains observateurs, cette thèse serait un alibi monté de toutes pièces en vue d’obtenir la liberté provisoire de celui qu’on a surnommé “faiseur de rois”. Laquelle liberté lui déjà été refusée au moins six fois.

Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans des travaux forcés et 10 de privation des droits civiques au premier degré, à l’issue du procès de 100 jours.

Par Stanislas Ntambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *