dimanche, avril 11
Shadow

Kasumbalesa : l’armée détruit la base Bilanga

Les éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont lancé, dans la nuit de lundi à mardi 25 août, un assaut sur la base de l’UDPS/ Bilanga à Kasumbalesa. L’opération a consisté à écraser le bureau de cette base Bilanga. Ce qui a conduit à la fuite de son leader Isaac Tshiswaka qui reste introuvable.

Selon plusieurs sources recoupées, le bureau de l’UDPS/Bilanga a été complètement détruit par les forces loyalistes, dont la présence est encore signalée sur place. Ce bureau est situé sur l’avenue Sodimico juste à l’entrée de la République de Zambie.

Accusé de favoriser la contrebande au poste frontalier de Kasumbalesa, le bureau UDPS/Bilanga appartient désormais à l’histoire et Isaac Tshiswaka est jusque-là introuvable, car recherché par les services de sécurité à la frontière. Est-il déjà aux arrêts ou l’homme est en cavale ? Difficile de répondre à cette question.

L’opération des FARDC intervient 48 heures après la sortie médiatique du Secrétaire Général du parti présidentiel, Augustin Kabuya, qui a révélé ne pas reconnaître Tshiswaka comme président de cette base et demandé à « l’autorité provinciale de prendre des mesures qui s’imposent pour traquer et arrêter ce hors la loi qui sème désordres au nom de l’UDPS ».

Tshiswaka et sa bande avaient improvisé lundi une marche pour désapprouver la décision de Kabuya, mais ils n’ont pas été reçus à la mairie de Kasumbalesa où toutes les portes étaient fermées. Au niveau de l’UDPS fédération de Lubumbashi, les avis sont partagés. Un groupe soutient Tshiswaka et le reconnaît comme président de la Section de Kasumbalesa, les autres, dont le Président de la Ligue des Jeunes, Tshiswaka n’a même pas la carte du parti. Donc, il n’est ni de près ni de loin le militant de l’UDPS. La force étant à la loi, Tshiswaka et sa base Bilanga désormais fragilisés.

Par Léon Mbuyamba, Correspondant au Haut-Katanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *