dimanche, février 28
Shadow

Kinshasa : les internautes lancent une pétition pour l’expulsion de l’ambassadeur rwandais en RDC

Une pétition circule sur la toile notamment ,dans les réseaux sociaux congolais. Les initiateurs de la pétition appellent à l’expulsion de Vincent Karega, diplomate rwandais basé à Kinshasa, du sol congolais.

Ils reprochent à ce représentant du Rwanda en République démocratique du Congo (RDC), son négationnisme des massacres de 1.100 congolais de Kasika, perpétrés par les militaires rwandais, le 24 août 1998.

Alors que certains Congolais ont, en termes de devoir de mémoire, rappelé cet odieux crime, l’ambassadeur rwandais à Kinshasa s’est plongé dans le négationnisme de ce crime.

Incohérence flagrante entre image histoire. Narratif simpliste pour des accusations graves. Accuser sans évidence s’appelle calomnie. Villages sans noms, 1100 morts avec deux noms. Circonstances des crimes et identité des criminels non dévoilées. Accusation ou propagande“, a réagi Vincent Karega au posting de Benjamin Babunga qui rappelait ce crime de 1998.

La réaction rwandaise n’a pas eu bonne presse. Plusieurs sont les Congolais qui se sont levés pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’insulte à leur endroit. “Voilà Vincent Karega, le soi-disant « ambassadeur » du Rwanda à Kinshasa qui se permet de cracher sur la mémoire des millions de victimes de l’armée rwandaise et ses proxies sur le sol congolais. Que préconisez-vous à son encontre? Pas de violence ni de haine svp !”, a demandé le mouvement citoyen La Lucha.

Certains internautes ne tolèrent pas le silence des autorités congolaises. “Les gros français, les longues lettres, les protestations du Ministère des Affaires étrangères et de la Présidence sont pour des pauvres journalistes de i-tv, des députés provinciaux etc. et quand ça touche Félix Antoine Tshisekedi. Mais quand ça touche à la dignité collective, et surtout face au Rwanda, on se tait“, a regretté un internaute sous un ton d’accusation du silence congolais.

Ces différentes réactions ont conduit à la pétition pour l’expulsion du Rwandais Karega du sol congolais comme il l’a été dans la République Sud-Africaine pour son implication dans plusieurs assassinats d’opposants à Paul Kagame.

Si les gens signent déjà cette pétition, il reste à savoir à quelle autorité soumettre l’expression collective des Congolais qui dénoncent déjà le silence au haut sommet de l’Etat.

Par RK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *