mercredi, avril 14
Shadow

Depuis Goma, Justin Kalumba annonce la création de 9 mille emplois dans quatre villes de la RDC

Appuyer la croissance des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) en vue d’accroître les opportunités d’emplois et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes, c’est l’objectif d’une matinée d’information tenue, lundi 24 août 2020 à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Ce Projet d’appui au développement de micro, petites et moyennes entreprises (PADMPME), vient d’être lancé par Justin Kalumba Mwanangongo, ministre national des MPME, accompagné de son collègue de l’Industrie, Julien Paluku.

Financé par la Banque mondiale, le PADMPME va recevoir un montant de 100 millions des dollars Usd au bénéfice de quatre villes de la République démocratique du Congo (RDC). Il s’agit notamment de la ville de Kinshasa, Goma (Nord-Kivu), Lubumbashi (Haut-Katanga) et Matadi (Kongo Central). L’impact projeté de ce financement, c’est la création de 9 000 emplois.

Le gouvernement de la RD Congo a obtenu de la Banque mondiale, un crédit de 100 millions de dollars américains pour financer le PADMPME, dans le cadre de sa stratégie de développement du secteur privé. Nous attendons de ce montant, la création de 9000 emplois, 4500 femmes micro entrepreneures seront appuyées dont 25000 femmes subventionnées. Les quatre villes éligibles à ce projet sont en compétition. Chacune de ville est aussi en compétition avec les autres“,a dit le ministre Justin Kalumba.

Par ailleurs, les prétendants bénéficiaires de ce projet, ont salué la bravoure du Gouvernement congolais pour la démarche entreprise. Les jeunes entrepreneurs présents à ces assises, souhaitent atteindre le bout afin d’accéder au financement de leurs PME.

Zaina Basangi, coordonnatrice adjointe de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo qui se réjouit de l’initiative, lance un appel aux jeunes entrepreneurs de Goma, de venir s’enregistrer afin d’accéder au financement.

Nous avons actuellement un sentiment de joie, nous encourageons cette initiative. Je pense que nous jeunes, sommes censés beaucoup travailler afin d’apporter en retour de ce financement, le résultat qui va développer notre entourage. Bien que ce financement est non remboursable, nous allons solliciter aux bailleurs de fonds de bien faire le suivi aux bénéficiaires“, a dit Zaina Basangi, l’une des jeunes entrepreneurs à Goma.

L’activité a connu la participation des autorités politico-administratives dont certains députés nationaux et provinciaux, le maire de la ville, les représentants des institutions publiques et privées.

Ce programme lancé ce jour à Goma, va enregistrer jusqu’au 6 Septembre 2020, les bénéficiaires ( jeunes filles de 18 à 35 ans, femmes Micro-entrepreneures et commerçantes).

Par Guy Roger depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *