dimanche, février 28
Shadow

RDC : bientôt chaque congolais aura sa carte d’identité

Le Directeur général de l’Office national d’identification de la population (ONIP), Richard Ilunga Ntumba avec son staff, a reçu la délégation de 12 personnalités congolaises signataires de l’appel du 11 juillet en vue d’un consensus sur la reforme électorale.

Le G12 était venu s’enquérir du processus d’identification des Congolais auprès du nouveau staff dirigeant de l’Onip.

Richard Ilunga Ntumba a fait savoir à ses interlocuteurs qu’il a un défi à relever : doter le citoyen congolais de sa carte d’identité nationale. Il a rassuré le groupe de 12 personnalités de la volonté de l’équipe dirigeante de l’Onip de se mettre au travail pour accomplir la mission confiée à l’Onip en vue du recensement et l’identification des Congolais.

Créé en 2014, l’Onip sous le leadership de Richard Ilunga Ntumba veut relever le défi. Pour ce faire, il a besoin des moyens financiers pour atteindre ses objectifs dans le processus de la mise en place d’un fichier d’identification de la population. Ceci est possible par la mise en place des données démographiques fiables censées orienter la politique sociale et économique, en vue de permettre aux gouvernants de prendre les décisions idoines dans les domaines de la sécurité nationale, de la migration, de la santé, de l’emploi…

Les élections étant toujours cycliques, la base des données permettra aussi à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de s’en servir à tout moment pour l’organisation des scrutins.

Avant d’atterrir à l’Onip, les personnalités congolaises auteurs de plaidoyer pour la réforme électorale étaient à Nkamba avec le chef spirituel de l’église kimbanguiste puis avec Martin Fayulu, député national et candidat malheureux à la présidentielle du 31 décembre 2018.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *