jeudi, février 25
Shadow

Augustin Kabuya : « Nous sommes contre les actes qui ternissent l’image du parti et du chef de l’État »

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Augustin Kabuya a, au cours de la matinée politique, tenue le mercredi 26 août, au siège du parti à Kinshasa, déclaré qu’il n’est pas contre la base de l’UDPS de Kasumbalesa dans le Haut-Katanga.

Cependant, il a souligné que la hiérarchie du parti présidentiel n’est pas d’accord avec tout comportement susceptible de ternir à la fois l’image du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de l’UDPS.

“Nous n’avons pas de problème avec nos amis de Kasumbalesa mais nous sommes contre les actes qui ternissent l’image du parti et du chef de l’État. Sur ce point-là, il n’y a rien à négocier (…) On doit avoir un comportement qui honore l’image du chef de l’État et du parti”, a-t-il exhorté.

S’agissant des fraudes douanières qui s’opèrent à la frontière entre la RDC et la Zambie à Kasumbalesa, le SG Augustin Kabuya a précisé que cette pratique a élu domicile avant l’arrivée de l’UDPS au pouvoir. “Ce qui se passe à la frontière de Kasumbalesa est inacceptable. Il y a une fraude organisée à ce niveau. Le phénomène Bilanga existe depuis longtemps. L’UDPS est venue trouver ce phénomène qui est à la base de la fraude à la frontière de Kasumbalesa. Qu’on ne cherche pas à responsabiliser l’UDPS dans des pratiques laissées par nos prédécesseurs. Les gens qui favorisent la fraude à Kasumbalesa sont des gens qui s’y trouvent depuis longtemps. Ils veulent faire porter le chapeau à l’UDPS. Certains membres de notre parti ont été accusés d’être à la base du désordre à Kasumbalesa. Ce qui n’est pas juste.”, s’est-il plaint.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *