dimanche, avril 11
Shadow

RDC : Plus 500 cas de malnutrition enregistrés à la prison de Bunia

Le directeur de la prison centrale de Bunia a lancé l’alerte, faisant état de plusieurs cas de malnutrition dans son établissement pénitentiaire.

Deux détenus sont même morts de faim en début de semaine. Le directeur de l’établissement pénitentiaire a lancé un appel au gouvernement congolais pour qu’il libère des crédits permettant d’acheter les rations alimentaires des détenus.

Cela fait déjà quatre mois que les détenus, incarcérés dans le centre pénitentiaire de Bunia, lancent un cri de détresse aux autorités par manque de nourriture et de médicaments.

C’est le cas de ce prisonnier qui avoue qu’il traverse un des pires moments de sa vie. Celui-ci, comme ses co-détenus, n’a droit qu’à un seul gobelet de bouillie tous les trois jours .

Le pire est à craindre

Selon le directeur de la prison de Bunia, cette situation est la faute de l’Etat congolais qui, tous les trois mois, doit envoyer une subvention pour l’achat des rations alimentaires. Or, depuis le début de l’année, aucune somme n’a été virée par les autorités congolaises.

Depuis le mois de janvier, on n’a reçu aucun fond du gouvernement. Et aujourd’hui, nous pouvons vous dire qu’il n’y a rien dans notre dépôt, on n’a rien comme nourriture et cela depuis une semaine. Depuis quatre jours, les détenus n’ont plus rien à manger. Dernièrement deux détenus sont morts. En plus de ça, il y a une carence en produits pharmaceutiques.”, a révélé Major Camille Nzonzi, directeur de la prison y Bunia.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *