vendredi, février 26
Shadow

Walungu/Nyangezi : des militaires présumés braqueurs des véhicules sur la RN5 aux arrêts

Trois militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, présumés braqueurs des véhicules la semaine passée, sur la Route Nationale numéro 5, dans son tronçon Nyangezi-Kamanyola en passant dans les escarpements de Ngomo, ont été arrêté par l’auditorat militaire de Bukavu.

Selon le major Boniface Shinga, commandant des FARDC basées à Nyangezi, qui livre cette information à la presse, ces militaires se sont retrouvés au lieu du braquage raté vers 23h30 sans aucune autorisation « pourtant ils devaient se retrouver chez Musimbi à l’extrême Sud des escarpements de Ngomo », leur lieu d’affectation.

« Ça ne se fait pas comprendre que des éléments qui doivent être chez Musimbi à Ngomo se retrouvent à Muhumbahumba à 23h30 sans aucune autorisation de la hiérarchie. Quelques éléments des chauffeurs emportés ont été retrouvés chez ces militaires. Voilà ce qui motive leur arrestation », souligne le Major Boniface Shinga.

Cet officier des FARDC encourage la bravoure des jeunes patrouilleurs du groupe dénommé « Umoja ni Nguvu », qui travaillent bénévolement dans la sécurisation de la population dans le groupement de Korhogo-Nyangezi, et qui avaient facilité l’arrestation d’un militaire, auteur des tueries des paisibles citoyens à Sange, dans le territoire d’Uvira, le 30 juillet dernier. Cette tuerie avait ravi la vie à 12 personnes sur place et plusieurs blessés.

Pour sa part, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) noyau de Nyangezi, salue l’opération menée par le colonel Paul Muhiya Kapia, commandant adjoint du bataillon quartier général basé au camp Saïo, à Bukavu, pour avoir mis la main sur ces éléments indisciplinés. Cette structure de la Société Civile appelle la population à rester soudée en accompagnant le groupe « Umoja ni nguvu » et à collaborer régulièrement avec les forces de sécurité basées dans cette partie du territoire de Walungu.

Pour rappel, des hommes cagoulés armés ont tenté de braquer, samedi 5 septembre, des véhicules qui quittaient Bukavu pour Uvira, aux environs de à 23h30, à Muhumbahumba, un lieu situé à un kilomètre du Centre Commercial de Munya, en groupement de Karhongo-Nyangezi, dans le territoire de Walungu.

Par Martial Bisimwa, depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *