mercredi, avril 14
Shadow

Nord-Kivu : un agent de l’ordre tué par des manifestants anti-insécurité à Beni

La tension est restée vive en région de Beni à la suite de persistance de l’insécurité entretenue essentiellement par les rebelles ougandais ADF, mais aussi, à la suite de la criminalité urbaine devenue très aiguë dans la contrée.

D’abord en ville de Beni, les rues ont été barricadées par des jeunes se revendiquants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) et certains groupes de pression. Consécutivement à cela, les activités socio-économiques n’ont pas repris, les jeeps de la police ou de l’armée ont été déployées dans divers coins pour rétablir de l’ordre

Dans leurs revendications, les manifestants exigent le départ des membres du comité urbain de sécurité qui “ont montré leurs limites à sécuriser les civils”. Les protestataires réclament aussi le départ de la mission onusienne qu’ils accusent de passivité devant la situation sécuritaire explosive à Beni.

A Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, par ailleurs, la tension est vive. Les habitants protestent contre l’assassinat, la veille, de 2 civils par un élément FARDC au quartier Masosi qui avait tiré sur la victime puis blessé quelques autres.

Dans ces altercations, les manifestants sont même parvenus à abattre un agent de sécurité et ravi son arme. Ce qui a ravivé davantage la situation.

Comme dans la ville de Beni, les activités tournent au ralenti, les jeunes veulent voir le bourreau être arrêté puis traduit devant la justice.

Par Charles Mapinduzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *