samedi, février 27
Shadow

Rentrée parlementaire : Jeannine Mabunda dénonce les maux qui rongent le bien-être des Congolais

La présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda a présenté, dans son allocution d’ouverture de la session ordinaire de septembre, le tableau sombre de la vie nationale. Ce, en faisant un tour complet du bilan dans plusieurs secteurs. Elle a ainsi dénoncé les maux qui rongent le bien-être de la population, à savoir la corruption, le détournement, le tribalisme ainsi que l’insécurité qui persiste dans plusieurs coins de la République.

Par ailleurs, Jeannine Mabunda a exhorté les politiques congolais à privilégier l’unité nationale, la souveraineté ainsi que le bien-être du peuple congolais. Elle s’est dite fatigué des querelles politiciennes avant de saisir l’occasion pour féliciter le Docteur Denis Mukwege, le prix Nobel de la Paix, et son combat pour la dignité de la femme.

Hormis, le budget 2021 ainsi que le collectif budgétaire 2020 qui sont une priorité durant cette session septembre, quelques propositions des lois relatives à la lutte contre la corruption, l’entrepreneuriat des jeunes, les réformes de la fonction publique et les droits de l’homme figurent à l’ordre du jour.

” Le contrôle parlementaire sera au rendez-vous au cours de cette session ” a-t-elle souligné dans son allocution prononcée au cours de cette cérémonie d’ouverture, qui a connu une ambiance particulière. LeS corps diplomatiques, le chef du gouvernement, les membres du gouvernement, les députés nationaux et les sénateurs, membre du pouvoir judiciaire et institutions d’appui à la démocratie ont assisté à cette cérémonie.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *