mardi, avril 20
Shadow

Eboulement à Kamituga : le gouvernement provincial assiste les familles victimes avec 5000 USD

Quelques jours après le drame qui a couté la vie à plus de 50 personnes, dans la ville de Kamituga, dans le territoire de Mwenga, le gouvernement provincial vient de décaisser une somme de 10 millions de francs congolais, soit 5 000 USD, pour assister les familles des victimes.

Le maire de la ville de Kamituga Bundia Mupila a fait sait savoir qu’après enterrement des corps, qui ont été retrouvés, la délégation du gouvernement provincial, qui était déjà sur le lieu du drame, a remis une enveloppe, synonyme d’une contribution d’aide aux membres des familles des disparus pour faire le deuil.

« Tous, on a été ensemble là où on faisait l’enterrement de nos illustres disparus. Et après cela ils ont déposé une enveloppe qu’on doit distribuer aux membres des familles des disparus pour faire le deuil. La somme qu’ils nous ont déposée c’était la somme de 16 millions de FC, dont 10 millions pour les familles des victimes », précise le maire de Kamituga.

De son côté, le ministre provincial de la Santé et chef de la délégation, qui s’était rendue à Kamituga, pour s’enquérir de la situation, indique qu’après la remise de cette somme pour servir à l’organisation des deuils, sa délégation a aussi évalué le besoin des familles victimes et un état de besoin a été établi pour une autre assistance.

« Après évaluation de cette catastrophe et les conditions des familles des victimes, un autre état de besoin a été etabli pour assister les familles des âmes disparues. Mais tout d’abord, nous avons donné 10 millions de Francs Congolais en raison de 200.000 francs congolais par famille pour lever le deuil. Outre cette assistance, d’autres charges ont été supportées sur place comme l’achat des cercueils, ainsi que le paiement des jeunes secouristes etc », renseigne le ministre.

Après ce drame, le bilan estimatif du gouvernement provincial fait état de 50 morts, dont 20 corps déjà enterrés et 30 autres encore engloutis dans les décombres. Ce site d’exploitation a été administrativement fermé sur décision du ministre des mines. Et puis coutumièrement par le chef de chefferie de Wamuzimu, où le mwami a procédé à la fermeture du site d’une manière coutumière.

Pour rappel, cette catastrophe qui avait couté la vie à plusieurs dizaines des personnes, est survenue le vendredi 11 septembre dans les puits d’extraction d’or dans le carré minier de D3 à Kamituga. Ce, suite aux éboulements causés par de fortes pluies qui se sont abattues dans cette partie du territoire de Mwenga.

Par Martial Bisimwa, depuis le Sud-Kivu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *