vendredi, février 26
Shadow

Football : le TP Mazembe domine Don Bosco lors d’un match amical

A Lubumbashi, au temple des Badiangwena, le tout puissant Mazembe a livré un match amical contre les Salésiens de Don Bosco par un score de 3-1, vendredi 18 septembre.

Six mois après avoir été contraints de s’éloigner des terrains suite à l’arrêt de la L1, les Corbeaux ont retrouvé le goût d’un match de football avant celui de la compétition dans deux semaines. Un doublé du dribbleur Isaac Tshibangu et l’addition de Joël BEYA pour un verdict presque parfait, n’eut été la réduction du score des Salésiens.

L’entraineur peincipal Dragan Cvetkovic a lancé Sylvain Gbohouo – Djos Issama, Tandi Mwape, Kabaso Chongo, Joseph Benson Ochaya – Michée Mika – Glody Likonza, Trésor Mputu, Isaac Tshibangu – Chico Ushindi et Thomas Ulimwengu.

Les Corbeaux prenaient tout de suite les choses en main face à une formation salésienne bien en place au milieu de terrain et qui allait leur causer quelques des soucis. Sans la vigilance de Sylvain Gbohouo à la 26ème minute, le TPM pouvait courir derrière le score…

Sur une frappe de Lumière Banza, le gardien international ivoirien était obligé de se coucher pour, d’une main ferme, repousser le ballon au ras du poteau!

Malgré une nette domination, les Corbeaux n’avaient cadré aucun tir jusqu’à ce que le jeune Isaac Tshibangu débloque la situation. A la 40ème, sur un service de Chico Ushindi, il enroule et c’est en pleine lucarne pour l’ouverture du score.

Don Bosco, par Mwini Dibundu, réagit à la 43ème mais la frappe du petit attaquant passe à quelques centimètres de la barre transversale. A la réception d’une passe de Trésor Mputu, Isaac Tshibangu double la mise juste avant la pause. Il efface cette fois-ci trois défenseurs adverses et d’une nouvelle frappe enroulée permet aux Corbeaux de mener 2-0 à la mi-temps.

25 joueurs pour les 90 minutes

Au retour des vestiaires, les changements s’enchaînent pour donner du temps de jeu à tout le monde : Ibrahim MOUNKORO, Arsène ZOLA, Lebeau BINEMO, Christ KINSANGALA, Rabby MAYOMBO et Patou KABANGU dès la 46ème ; Gondry SUDI, Godet MASENGO, Delphin (jeune latéral gauche issue de la KFA), Nicolas KAZADI et Joël BEYA à la 55ème, maintenaient le rythme mais se faisaient punir sur une largesse défensive en concédant un pénalty à la 59ème. MWINI DIBUNDU s’en chargeait pour réduire le score.

De l’intensité et de la vitesse, la jeunesse et l’expérience donnaient une autre image des Corbeaux. La paire Joël BEYA et Gondry SUDI tentait tout ce qu’elle pouvait pour séduire, mais la conclusion lui a manqué entre l’heure de jeu et le dernier quart d’heure de la fin. Tutoyés par une frappe venue d’ailleurs de MWINI DIBUNDU obligeant Ibrahim MOUNKORO à sortir une parade de haut rang, les Corbeaux vont pousser pour obtenir le 3ème but. Joël BEYA, avec beaucoup de maîtrise s’infiltre dans la surface jusqu’à placer, d’une puissante frappe, un ballon au premier poteau, 3-1 à la 67ème, et au final.

Quelques dirigeants du club ont vu et admiré des Corbeaux dominateurs et plus frais physiquement même s’ils ont encore des jambes lourdes. Les nouvelles entrées de Magloire TAMBWE KALONJI, Philippe KINZUMBI et Adam BOSSU ne feront que maintenir l’équilibre d’une équipe qui a essayé et réussi à proposer du beau jeu face à un adversaire bien vaillant.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *