mercredi, avril 14
Shadow

Les auteurs des propos à fibre tribale bientôt interpelés

La question de la récurrence verbale des propos qui frisent le tribalisme a été évoquée au Conseil des ministres du vendredi 18 septembre, présidé par vidéoconférence par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité avait indiqué que la population est exacerbée suite aux propos à connotation tribale dans les médias privés et les réseaux sociaux.

Pour le porte-parole du gouvernement qui a fait le compte-rendu du Conseil, Gilbert Kankonde avait fait savoir que la justice a été instruite pour poursuivre les auteurs des déclarations tribales.

« La justice a déjà été instruite d’engager des poursuites à l’égard des auteurs de ces propos. La population est invitée à privilégier la cohabitation pacifique de différentes communautés du pays », précise le compte-rendu.

Bon nombre d’acteurs politiques ont été ces derniers jours victimes des propos à connotation tribale sur la toile. Des propos à fibre tribale attribués aux politiciens dont Lee député national du FCC, Félicien Kabange Numbi au Haut Katanga.

Dans son allocution à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire de septembre à la chambre basse du Parlement, Jeannine Mabunda avait appelé tout un chacun à se liguer contre ces pratiques qui deviennent récurrentes au sein de la société.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *