mardi, avril 20
Shadow

RDC : l’étau se resserre autour des proches de Joseph Kabila

L’étau judiciaire se serre autour de certains proches de Joseph Kabila pour les crimes imprescriptibles qu’ils auraient commis en toute impunité en RDC. Il s’agit notamment, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité.

Ce qui a poussé l’Union Européenne de prendre une résolution adoptée, jeudi 17 septembre, à l’unanimité, par le Parlement européen, qui soutient la demande du président Félix Antoine Tshisekedi à son gouvernement de mettre en place un mécanisme de justice transitionnelle qui jugerait les crimes les plus graves.

Le président Tshisekedi espère vivement que les deux projets de décrets, à l’examen depuis plusieurs mois, seront adoptés en temps utile par le Conseil des ministres.

Pour rappel, fin aout, le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel 2018 intervenant à la première réunion de la sous-commission droits de l’homme du Parlement européen, avait soutenu la promotion de la justice transitionnelle voulue par Félix Antoine Tshisekedi.

Dans cette résolution qui concerne d’abord le cas du Dr Denis Mukwege, le parlement européen soutient les propositions visant à créer des chambres mixtes spécialisées dans les tribunaux de la RDC afin de permettre au pouvoir judiciaire et à la communauté internationale de coopérer et de poursuivre en justice les auteurs d’atteintes aux droits de l’homme.

Le parlement européen prie instamment le gouvernement de la République démocratique du Congo de réexaminer les travaux de sa précédente commission pour la vérité et la réconciliation.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *