vendredi, février 26
Shadow

RDC: Théodore Ngoy cherche à rencontrer FATSHI avant sa mise en accusation

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 et avocat de deux juges constitutionnels à problème a dévoilé, lundi 28 septembre, son souci de rencontrer le chef de l’État avant de saisir le Parlement pour sa mise en accusation.

“Je vais adresser une demande d’audience pour qu’on échange avec le président de la République afin qu’il parvienne à reporter ses ordonnances nommant deux juges à la Cour constitutionnelle.

Si cela n’aboutit pas, je vais cette fois-là rencontrer le président du Sénat et la présidente de l’Assemblée nationale pour qu’ils mettent en accusation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la Cour constitutionnelle pour haute trahison”, a-t-il indiqué.

A la question de savoir si cette démarche n’est pas de nature à créer une crise, Ngoy se défend. “Je ne suis pas à la recherche d’une crise, mais d’une solution à une crise réelle et grave. La violation intentionnelle de la Constitution, constitutive de la haute trahison, est punissable de la servitude pénale à perpétuité avec déchéance du mandat”, a t-il fait savoir.

Par Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *