mercredi, avril 14
Shadow

Lubumbashi : le maire de la ville suspend le péage urbain suite à la pression populaire

C’est ce jeudi 1er octobre que Ghislain-Robert Lubaba Buluma, maire de Lubumbashi, a annoncé la décision suspendant le péage urbain qu’il avait instauré il y a 3 jours.

Cette décision tombe après une séance de travail avec le gouverneur Jacques Kyabula, jeudi matin, au lendemain de l’instruction du président de l’Assemblée provinciale.

« Le droit de péage urbain est suspendu. Nous prenons le temps de sensibiliser la population et nous allons également échanger à ce sujet avec le bureau de l’Assemblée provinciale », a déclaré à la presse, l’autorité urbaine.

Mercredi après-midi, à l’ouverture de la session de septembre, le président de l’organe délibérant du Haut-Katanga avait instruit le maire de Lubumbashi de suspendre le péage pendant ce moment où la population est secouée par la crise financière.

La plupart des usagers de la voirie urbaine étaient contre l’initiative du péage en pleine ville.
Dans la foulée, un député provincial, élu de Lubumbashi, Vital Sunzu avait appelé la population lushoise à rejeter le péage et refuser de payer la taxe qu’il juge de trop.

En estimant que l’initiative devrait commencer à Kinshasa, cet élu du peuple s’était dit prêt à faire la prison suite à son appel à l’incivisme fiscal. Dans certains coins de la ville, des soulèvements populaires étaient déjà signalés, alors que certaines organisations non gouvernementales avaient prévu de marcher le week-end prochain pour désapprouver l’arrêté du maire.

Plus de 300 agents recrutés pour travailler à ce péage devront encore attendre leur sort.

Par Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *