mardi, mars 2
Shadow

Bukavu : le sénateur Bahati Lukwebo traine une marais humaine à son arrivée

Modeste Bahati Lukwebo, Autorité morale du regroupement politique Alliance des Forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), est arrivée dans après-midi de ce mardi 06 octobre 2020, dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. C’est une foule innombrable en liesse qui est venue accueillir celui qu’on appelle affectueusement “AM”.

Depuis la matinée, une forte mobilisation a été observée dans presque toutes les artères principales de Bukavu: des caravanes motorisées et les drapeaux flottaient depuis la place de l’indépendance jusqu’au port Ihusi où il a été accueilli par des milliers de membres et sympathisants de ce regroupement politique, en province du Sud-Kivu.

Aussitôt arrivé dans la ville de Bukavu, le sénateur Bahati Lukweba a été entouré par une foule innombrable. Depuis le port Ihusi jusqu’au siège de la fédération de ce regroupement Politique, Lukwebo a fait une marche à pied. Sur place, il s’est adressé à la foule venue l’accueillir. Ce, après que l’accès à la tribune de la place de l’Indépendance lui soit refusé par le maire de Bukavu et bien quadrillé par les éléments de la Police.

Dans son speech, Modeste Bahati Lukwebo a émis le vœu de voir la Commission électorale nationale indépendante (CENI) être dirigée par des vrais acteurs de la Société civile.

« Avant 2023, il faut une réforme de la loi électorale et nous refusons que l’élection présidentielle soit au second degré, la population doit voter ses dirigeants », a-t-il indiqué.

Il a également souligné qu’il va aussi travailler pour la promotion du genre, la jeunesse et les personnes vivant avec handicap. Mais aussi, pour le rétablissement de la paix en République démocratique du Congo en général et dans sa partie-Est en particulier, à travers des Barza intercommunautaires.

Sagissant de la mobilisation, Patient Katembera, coordonnateur adjoint chargé de la communication de AFDC-A en province, a révélé qu’il s’agissait d’une démonstration de force de son Autorité morale, affirmant que tout développement de la RDC et du Sud-Kivu, ne peut être possible sans le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo pour sa vision d’un Congo grand et prospère.

Par Martial Bisimwa depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *