samedi, avril 17
Shadow

Didier Budimbu à Fridolin Ambongo : “ce n’est pas l’Eglise catholique qui paie ses enseignants”

A deux jours de la rentrée des classes en République démocratique du Congo, le vice-ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Didier Budimbu, a recadré le Cardinal Fridolin Ambongo au sujet de l’interdiction des enseignants non catholiques de prester dans les écoles catholiques.

Budimbu qui s’est confié à Deutsche Well appelle le chef de l’Eglise catholique, le cardinal Fridolin Ambongo, au respect de la loi. Ceci, après que le cardinal Fridolin Ambongo a déclaré qu’à partir de cette année scolaire, tout enseignant de l’école primaire catholique doit être un fidèle catholique. Une sortie que n’accepte pas le gouvernement congolais.

Redoutant de voir reculer la foi catholique, le cardinal Fridolin Ambongo a souligné dans son homélie, dimanche dernier, l’importance d’inculquer la foi aux enfants à partir de l’école primaire.

C’est dans ce cadre qu’il a déclaré qu’à partir de cette année scolaire, seuls les fidèles catholiques auront le droit d’enseigner dans les écoles conventionnées catholiques.

Ce n’est pas l’Eglise catholique qui paie ses enseignants”, rétorque le vice ministre, Didier Budimbu. Pour lui, la déclaration de Fridolin Ambongo viole la loi congolaise. Selon Didier Bidimbu, ce n’est pas l’église catholique qui prend les enseignants en charge.

Tous les enseignants des écoles conventionnées catholiques sont payés par le Trésor public. Donc par la cotisation de tous les Congolais de toutes les confessions. Il n’y a pas de discrimination dans notre Constitution par rapport aux religions, par rapport à la foi de tout un chacun. Les écoles conventionnées catholiques appartiennent à l’Etat. Ce n’est pas l’église catholique qui paie ses enseignants”, tance -t-il.

Certains enseignants ont condamné cette déclaration. Ils ont qualifié la décision de l’Eglise catholique de tentative de faire échouer le président Félix Tshisekedi en multipliant le nombre de chômeurs.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *