mercredi, mars 3
Shadow

Minembwe : Aimé Bukasa préconise un changement de l’équipe qui entoure le Chef de l’État

Minembwegate continue de susciter des réactions de la part de Congolais qui tiennent à l’intangibilité des frontières de la RDC. Aimé Bukasa, président national de force pour le développement du Congo (FDCO) en fait partie et estime que l’entourage du Chef de l’État doit connaitre un coup de balai pour éviter ce genre de scénario à l’avenir.

Le Président Tshisekedi affirmait qu’il n’était pas au courant de ce qui se passait à Minembwe, parce que se trouvant en dehors du pays. Aimé Bukasane pense plutôt que ce n’est pas normal et qu’il faut pour cela, que l’équipe présidentielle puisse être renouvelée pour éviter ceci dans le futur.

Il se dit scandalisé par cette insolite. “J’ai eu un sentiment de colère profonde, de vivre une scène comme dans un film d’action, pourtant c’était réel”, tranche d’entrer de jeu cet acteur politique qui soutient le Chef de l’État.

A la question de savoir pourquoi a-t-on attendu plusieurs années pour concrétiser un projet mijoté depuis 2013, le président national de FDCO pense que les jours à venir vont être d’une grande lumière a ce sujet.

Pour lui, la création de Minembwe en commune rurale est une mafia organisée par “nos frères Banyamulenge pour petit à petit contrôler la région. Ça ne passera pas”.

Il y a lieu de croire ainsi car même si c’était une coïncidence, alors c’en était de trop. A voir toutes ces autorités réunies au même endroit, au même moment à Minembwe, c’est quand même bizarre…“, réagit Aimé Bukasa à une préoccupation du journaliste concernant la mobilisation remarquée à Minembwe le jour de l’événement.

Et cet acteur politique de poursuivre : “Il faut comprendre la réaction de ceux qui pointent le Président de la République d’avoir laissé passer les choses ainsi. Pour lui, la réaction populaire est normale dans la mesure où cette question touche à l’honneur de toute la nation, donc il y a beaucoup d’émotions. Cependant, nous savons tous que le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi ne pourra jamais trahir son pays au profit des immigrés devenus Congolais“.

Tshisekedi a-t-il été piégé ? Le président de FDCO est tranchant : “Tout laisse à croire à cela, mais heureusement que le piège a été déjoué“.

Je pense que cette question de Minembwe doit être épuisée une fois pour toute et tourner la page. Vous avez suivi la réaction populaire lorsque le Chef de l’Etat a annoncé l’annulation de cet événement, donc c’est une très bonne politique de vouloir en finir une fois pour toute avec ce sujet“, a-t-il conseillé.

En définitive, le premium inter pares de force pour le développement du Congo conclut que Ruberwa ainsi que tous les traitres congolais se cachent derrière cet épisode.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *