vendredi, février 26
Shadow

Kasaï: Le gouverneur Pieme annonce la baisse de la taxe de transfert de produits agricoles

Le gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme, a revu sensiblement au rabais le prix de la taxe de transfert de produits agricoles -que lui-même avait augmenté- de 500.000 à 192.000 Fc.

D’aucuns s’aperçoivent que la surtaxation des produits agricoles par Dieudonné Pieme était, sans aucun doute, une “sanction” qu’il aurait infligé au Kasaï-Central à cause du conflit de limites qui opposait ces deux provinces soeurs.

Grâce à la réconciliation assortie du forum sur la paix entre la province du Kasaï et celle du Kasaï-Central, organisé du 09 au 11 octobre 2020 à Kananga (Kasaï-Central).

Devant la presse locale, le gouverneur Pieme a souligné que l’augmentation du prix de cette taxe était une “mesure de rétorsion” face au mauvais comportement qu’avait affiché certaines autorités du Kasaï-central vis-à-vis de de leur devoir de la solidarité.

“Aujourd’hui, le Kasaï-Central a affiché cette volonté d’exprimer la solidarité kasaïenne et nous ne voyons pas la raison de continuer à garder cette mesure, pourtant que nous sommes des frères. Nous réaffirmons notre volonté de vivre ensemble en conservant cette mesure”, a dit le gouverneur Pieme avant de préciser que dès cette semaine, cette mesure sera effective.

La taxe de transfert de produits agricoles est celle qui autorise le transfert de maïs et autres aliments de bases de la province du Kasaï vers les autres provinces voisines dont le Kasaï-central est le premier bénéficiaire. L’augmentation de cette taxe avait occasionné une hausse vertigineuse du prix de maïs sur le marché à Kananga.

Signalons que la ville de Kananga dépend de la province du Kasaï pour cette denrée alimentaire de première nécessité.

Par Fabrice Kabamba, depuis Kananga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *