samedi, avril 17
Shadow

Kananga : 100 000 enfants vont bénéficier des actes de naissance gratuitement

Lancement ce jeudi 15 octobre 2020 à Kananga (Kasaï-Central), d’une campagne d’enregistrement des enfants à l’État-civil. Ce projet que finance la banque mondiale vise environ 100000 enfants de la ville.

Selon Albert Bahati, coordonnateur de la Cellule d’exécution de financement en faveur des États, ce projet s’inscrit dans le cadre de rattrapage des enfants ayant dépassé le délai prévu par l’État (90 jours) après leur pour ainsi éviter le jugement supplétif qui est coûteux au tribunal, conformément au Code de la famille.

De son côté, le ministre provincial de l’Intérieur faisant l’intérim du gouverneur Tharcisse Kabatusuila qui a donné le go de cette campagne, a remercié le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi qui a bien voulu que cette action soit menée au Kasaï-Central, plus particulièrement, dans la ville de Kananga. Il a aussi remercié les organisateurs pour avoir manifesté cette volonté de descendre au Kasaï-Central, après Kinshasa et Haut-Katanga.

Pour sa part, Jean Tshikunga, Chargé de projet à la Cellule de financement en faveur des États fragiles- une structure qui dépend du Ministère de finance- a souligné qu’il faut améliorer le taux d’enregistrement des enfants à l’État-civil. Car, explique-t-il, en dépit d’une législation favorisant la déclaration de naissance, selon les études démographiques réalisées en 2014 par l’Institut national de statistique avec l’appui de partenaires financiers et techniques dans le domaine, “25% des enfants congolais sont enregistrés à l’État-civil”. Avant de préciser que ” 23% des enfants enregistrés au Kasaï-Central, 14% seulement avaient l’acte de naissance”.

“J’exhorte aux parents de se présenter dans le délai pour avoir les actes de naissances pour lequel ils ne débourseront aucun frais “, a-t-il conclu.

Signalons que cette campagne sera effectuée dans 54 écoles primaires répertoriés de la ville de Kananga et quelques enfants ont reçu des actes de naissance en ce jour du lancement de la campagne.

Par Fabrice Kabamba, depuis Kananga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *