samedi, février 27
Shadow

La RDC bénéficie du Japon un don à hauteur de 2 730 000 USD dans le cadre du Programme d’assistance alimentaire

L’ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo (RDC), Karube Hiroshi a procédé, jeudi 15 octobre 2020 à Kinshasa, à la signature de l’échange de Notes avec Marie Ntumba Nzeza, ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, dans le cadre du Programme d’assistance alimentaire du Japon accordé à la RDC pour l’année fiscale 2020.

Cette assistance alimentaire fournie à titre de don s’élève à hauteur de 300 millions de yens japonais, soit environ 2.730.000 dollars américains, consiste à « procurer 3.900 tonnes de riz au profit de la population congolaise et s’inscrit dans le cadre de la coopération économique japonaise qui vise à promouvoir le développement économique et social de la RDC », précise un communiqué de l’ambassade Japon parvenu à Médi@Plus.

Dans son allocution, l’ambassadeur du Japon en RDC a indiqué que « le Japon octroie son aide publique au développement en aspirant à une vie meilleure pour tous et en mettant l’accent sur la notion de la sécurité humaine ». C’est ainsi, a-t-il précisé, qu’ « à l’exception de cette aide alimentaire, le Japon est également intervenu en août dernier par la fourniture d’équipements médicaux en faveur de l’Hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Hôpital Mama Yemo ».

En outre, M. Karube a rappelé que la Rd Congo fait partie des pays cibles de la « Coalition pour le développement de la riziculture en Afrique (CARD) », initiative de la JICA lancée en 2008, lors de la 4ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD IV) et dont le but est d’augmenter la production rizicole pour atteindre 50 millions de tonnes d’ici 2030 et ainsi contribuer à l’aboutissement du deuxième objectif de développement durable (ODD2).

Par ailleurs, le diplomate japonais a exprimé sa gratitude à l’endroit du Ministère du Plan pour tous les efforts consentis en vue de la réalisation de cette coopération en matière d’assistance alimentaire et pour l’excellente gestion des fonds de contrepartie. En outre, il s’est dit convaincu que cet apport du Japon constitue un soutien supplémentaire dans un contexte économique très difficile où la République démocratique du Congo fait face à la pandémie de la Covid-19.

Par Stanislas Ntambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *