mercredi, mars 3
Shadow

Tshisekedi enterre poliment la coalition FCC-CACH!

“Malheureusement, près de deux ans après, les divergences qui persistent entre les parties signataires de l’accord, plombent les espoirs pour le développement…”. C’est par ces propos d’un Président déçu que Félix Tshisekedi a lancé son message à la Nation, ce vendredi 23 octobre 2020.

Le peuple n’accordera aucun pardon à ceux qui constituent des entraves au progrès “, indique-t-il. Félix Tshisekedi évoque les divergences avec ses partenaires dans le domaine de l’État de droit, réformes électorales, paix, sécurité, diplomatie…

L’État de droit que nous voulons, vient d’être conforté par la prestation de serment de trois juges de la cour constitutionnelle“, s’est-il en targué.

Le Chef de l’État conditionne tout partenariat politique par le respect de son engagement d’instaurer l’État de droit. D’un ton ferme, Félix Tshisekedi insiste sur sa mission de veiller au bon fonctionnement des institutions.

J’ai décidé d’entamer, dès la semaine prochaine, une série des contacts visant à consulter les acteurs politiques et sociaux pour créer une union sacrée…“, a-t-il annoncé. Avant de préciser que “Ces consultations visent la refondation de l’action gouvernementale autour des principes de participation à la gestion du pays“.

Voilà des propos qui annoncent la fin d’une coalition qui a montré ses limites. Elle appartiendra à l’histoire après les consultations.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *