mardi, mars 2
Shadow

Haut-Uélé : à l’approche des festivités, le gouverneur Baseane préside une réunion de sécurité à Isiro

Le Gouverneur de la province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce mercredi 28 octobre 2020 à Isiro, la réunion du comité provincial de sécurité. Au cours de cet échange, l’autorité provinciale a instruit les forces de défense et de sécurité à tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurité des populations et de leurs biens durant la période des festivités notamment.

C’était une réunion avec les officiers supérieurs des FARDC, ( Forces armées de la République démocratique du Congo) et de la PNC (Police nationale congolaise). À l’issue cette réunion, le ministre provincial de l’Intérieur, Crispin Alibu Uwete a tenu un point de presse pour éclairer l’opinion.

Selon Crispin Alibu, le Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa a présidé cette réunion parce qu’il y a eu des nouveaux venus qui devaient être présentés à tout le monde.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, on note la réflexion sur la sécurité pendant la période de festivités. À cet effet, le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa a ordonné dorénavant, le doublement des moyens alloués aux forces de défense et de sécurité pour accomplir cette lourde mission durant la période des festivités.

S’agissant du soutien logistique sollicité par la Police, le ministre Crispin Alibu a affirmé l’engagement de l’autorité provinciale à la doter des moyens nécessaires, conformément à son état de besoin en vue d’assurer la sécurité de la population sur toute l’étendue de la province.

En outre, Christophe Baseane a fait part de son souci à propos de certains services étatiques et de l’organisation administrative. Notamment, les services liés aux mines, infrastructures et l’environnement.

Concernant les infrastructures, le Gouverneur a demandé l’implication de tous, notamment de la Police. Car, il y a des routes en réhabilitation et puis d’autres en construction entre autres sur l’axe Isiro-Watsa. Il a ainsi demandé à la Police d’accompagner le Gouvernement provincial sur la limitation des tonnages prévus dans son arrêté, en raison de 20 tonnes sur l’axe Isiro-Watsa et 35 tonnes sur l’axe Dungu.

A propos des mines, il s’observe ici et là, la présence des étrangers. Le chef de l’exécutif provincial a instruit que “la Police et les services de renseignements nous aident à les répertorier et les identifier”.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *