samedi, avril 17
Shadow

RDC : le Conseil d’État suspend la réélection de Yuma à la tête de la FEC

Après une longue réflexion des juges du Conseil d’Etat au sujet de la réélection de Albert Yuma pour son 6emè mandant à la tête du Fédération des entreprises du Congo (FEC), ces derniers ont suspendu, vendredi 27 novembre 2020, tous les résultats des élections organisées par la FEC pour “non conformité aux statuts régissant le patronat congolais”.

Cette suspension est consécutive à la plainte déposée par Dieudonné Nyembo, l’un des candidats à la course qui a saisi les instances compétentes pour statuer sur le dossier .

Selon le règlement de la FEC, Albert Yuma qui a été réélu à l’unanimité pour la sixième fois consécutive, devra encore attendre pour diriger de nouveau le patronat congolais.

Signalons que, cette élection organisée dans un contexte de crise était émaillée des implications politiques entre les plateformes politiques en coalition, à savoir : le CACH (Cap pour le changement) du président de la république, Félix Tshisekedi et le FCC (Front commun pour le Congo) de Joseph Kabila dont les divergences porteraient sur tout ce qui existe.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *