mercredi, mars 3
Shadow

Ass. Nat. : Affrontements entre députés pétitionnaires et pro-Mabunda dans l’hémicycle

Le public a assisté, ce mardi 08 décembre 2020, à des scènes de vandalisme et autres violences perpétrés par les députés pétionnaires et pro-Mabunda qui se sont affrontés dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

la Chambre basse du Parlement continue sa série d’événements. La commune de Lingwala, précisément au quartier beau vent où est situé le siège du Parlement de la RDC, est pris d’assaut par les militants de deux alliés au pouvoir (FCC et CACH) depuis le weekend dernier, lors du dépôt des pétitions contre le bureau de l’Assemblée nationale dirigé par Jeannine Mabunda.

La convocation de la plénière par le bureau Mabunda a causé des dégâts matériels hier lundi, à l’Assemblée nationale. En l’occurrence, le perchoir et la chaise de la présidente de l’Assemblée nationale ont été vandalisés par les députés pétionnaires.

Ce mardi 08 décembre 2020, alors que le secrétaire général de la Chambre basse avait convoqué la veille, une plénière pour examiner les pétitions initiés contre Mabunda, la tension est encore montée d’un cran. Les deux camps de sont affrontés à l’hémicycle, avec une violence inédite.

Il s’agit d’un affrontement sans précédent, entre les élus du peuple qui a conduit à des casses et bagarres, suite à la convocation de deux plénières parallèles entre le Bureau Mabunda et le Secrétaire général de l’Assemblée nationale.

Rappelons que, le SG de l’Assemblée nationale avait convoqué la plénière pour 11h avec un seul sujet à l’ordre du jour: l’installation du Bureau provisoire composé du doyen d’âge et deux Benjamins pour examiner les pétitions initiés contre Mabunda.

Et de l’autre côté, le Bureau Mabunda avait convoqué une autre plénière aussi en ce jour de mardi à 10h, avec un seul point à l’ordre du jour : La communication du Bureau. Ce conflit de convocation des plénières entre les deux camps s’annonce très rude.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *