mercredi, mars 3
Shadow

Kasaï : le gouverneur Pieme sur une chaise éjectable

Après plusieurs jours passés à Kinshasa, la capitale de la RDC, le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï, Aloïs Mushitu est retourné à Tshikapa, chef-lieu de la province. Il dit avoir mis son séjour à Kinshasa au profit de sa participation aux consultations initiées par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi et pour répondre à l’invitation du Vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Gilbert Nkankonde.

Aloïs Mushitu a convoqué la plénière, ce jeudi 10 décembre 2020, pour examiner le budget du gouvernement provincial .

Les députés provinciaux, auteurs de la motion contre la gestion du gouverneur Dieudonné Pieme, sont déterminés de rejeter ce budget du gouvernement avec comme conséquence, la déchéance de Pieme. Alors que ce dernier sejourne depuis plus 1 mois à Kinshasa, sur l’invitation du Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur après une motion de censure contre lui, initiée au mois d’octobre dernier par huit députés provinciaux, soit un quart du nombre de députés que compte la l’organe délibérant du Kasaï.

Les signataires de la motion accusent l’exécutif provincial de “megestion” et de “détournement” de 2 millions de dollars américains. 

Il est également reproché à Dieudonné Pieme l’attribution d’un marché public de gré à gré, attribué à une société de fait dénommée “Master info” pour la construction du bâtiment jumelé devant abriter le gouvernorat et l’Assemblée provinciale. 

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *