vendredi, février 26
Shadow

“Le régime de dicta et de l’autorité morale appartient au passé” (Simon Mulamba)

Dans un entretien accordé à mediaplusonline.net, en rapport avec la requalification de la majorité parlementaire en vue d’accompagner la vision du chef de l’état dans l’union Sacrée, le député national Simon Mulamba Mputu, élu du territoire de Tshikapa – Kamonia estime que, les députés nationaux du Fond Commun pour le Congo (FCC) doivent oublier l’existence de cette plateforme politique et adhérer à “l’Union Sacrée de la Nation” qui est la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi. Car, croit-il savoir, le train est en marche pour l’intérêt général du peuple congolais .

Dans cet navire de l’Union Sacrée, tous les représentants nationaux Kasaïens ne sont pas à bord, tous n’ont pas encore adhéré officiellement. Ils se manifestent petit à petit qu’ ils sont avec nous. C’est un grand travail que nous faisons jours et nuits . Que les amis oublient le FCC, le régime de dicta et de l’autorité morale car, le train est en marche ”, a-t-il précisé .

Par ailleurs, Simon Mulamba convie le premier ministre, Ilunga Ilunkamba à démissionner, avant que le chef de l’État nomme un informateur qui va identifier la nouvelle majorité pour la formation d’ un gouvernement d’Union sacrée.

Nous nous sommes battus pour donner la majorité parlementaire au président de la République. Le chef de l’État va nommer un informateur pour identifier cette majorité. Au cas contraire, il sera obligé de dissoudre le Parlement qui ne l’aide pas à réaliser ses objectifs”, a-t-il ajouté .

Il sied de signaler que, cette session de septembre, était une session des enjeux inattendus, pas comme les autres à l’Assemblée nationale. En l’occurrence, la destitution du bureau Mabunda; l’autorisation du bureau provisoire, par la Cour constitutionnelle, d’organiser l’élection du nouveau bureau définitif dans une session extraordinaire et statuer sur le cas du questeur adjoint hospitalisé.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *