dimanche, février 28
Shadow

“Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba est démissionnaire” [Jacquemin Shabani]

Le Président de la Commission électorale permanente de l’UDPS-Tshisekedi, Shabani Jacquemin qui séjourne Watsa (Haut-Uélé), s’est entretenu avec la presse locale, ce mercredi 23 décembre 2020. Une occasion pour ce haut cadre du parti présidentiel d’éclairer l’opinion sur les différentes réformes entreprises par le chef de l’Etat pour un nouveau Congo.

Il faut noter que Jacquemin Shabani fait partie de la délégation qui accompagne la dépouille mortelle du feu Jean-Pierre Lola Kisanga, décédé le 01 décembre à Kinshasa.

Répondant à une question des journalistes, Jacquemin Shabani affirme que le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, fruit de la coalition FCC- Cach, est “démissionnaire”.

Considérez qu’après le discours du chef de l’État sur son constat qu’il a fait, en tant que garant de la nation ayant conduit à la fin de la coalition FCC-CACH, il faut arriver à comprendre que le gouvernement est démissionnaire, le premier ministre sylvestre Ilunga Ilunkamba est démissionnaire. C’est clairement dit dans l’Ordonnance qui le met en fonction en tant que premier ministre. Enttendu qu’il avait été nommé conformément à l’accord gouvernemental FCC-Cash, cet accord n’existant plus, c’est à dire qu’il n’a plus de soubassement juridique qui soutient sa nomination”, a-t-il expliqué .

Sous d’autres cieux, le premier ministre en aurait tiré les conséquences lui-même, aurait pris la hauteur de sa personne et de sa fonction pour directement déposer sa démission, pour lui permettre de ne pas faire l’objet de tous ces débats. Nous constatons qu’il ne l’a pas encore fait mais, peut être qu’il le fera d’ici-là. De toutes les façons, la session extraordinaire du Parlement sera bientôt convoqué et la mise en place du bureau définitif sera fait, je crois que c’est là où la nouvelle majorité va se concrétiser, se cristalliser et ça va amener à la déchéance du premier ministre”, a t-il renchéri.

Jacquemin Shabani a également souligné que l’Union sacrée prônée par le chef de l’État, après le divorce avec son allié de la coalition, est un appel lancé par le chef de l’Etat suite d’un constat fait après une expérience d’environs 1 année 6 mois de la coalition FCC -Cash. C’est une période à la quelle il a su identifier un nombre important des difficultés qui ne permettaient pas à ce qu’il réalise sa vision avec le gouvernement qui l’accompagnait.

Jacquemin Shabani a signifié que l’Union sacrée veut dire une nouvelle coalition car, tout doit partir de l’Assemblée nationale et une nouvelle façon de voir et de faire pour un Congo nouveau.

Par Caleb Bodio

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *