vendredi, mars 5
Shadow

RDC: F. Tshisekedi désigne le Prof Bahati Lukwebo comme informateur!

Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Antoine Tshilomba Tshisekedi a désigné, ce jeudi 31 décembre 2020 dans la soirée, un informateur chargé d’identifier une nouvelle coalition à l’Assemblée nationale, à la suite de la rupture de celle liant le FCC au CACH. Il s’agit du sénateur Modeste Bahati Lukwebo, Autorité morale de l’AFDC-A.

Contre tout pronostic, le chef de l’État congolais vient de surprendre plus d’une personne, en confiant la mission d’information à Modeste Bahati Lukwebo, Autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques et Alliés (AFDC-A), une plateforme politique favorable à l’Union sacrée de la Nation.

La lecture du communiqué de la Présidence de la République désignant le Professeur Docteur, Modeste Bahati Lukwebo a été lu dans la soirée de ce jeudi, à télévision nationale congolaise (RTNC) par Giscard Kusema, membre de la presse présidentielle.

Contre vents et marées

Il sied de rappeler que l’AFDC-A du sénateur Modeste Bahati Lukwebo a été victime d’une défection au profit d’une dissidence tenue par la ministre du Travail, Néné Nkulu Ilunga, pour le compte du Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président de la République, Joseph Kabila.

Mais, grâce à l’avènement de l’État de droit prôné par le nouveau leadership en RDC, incarné par le président Félix Tshisekedi, Bahati Lukwebo peut se frotter les mains. L’homme a récemment récupéré non seulement l’impérium de sa formation politique, mais aussi, la quasi-totalité de ses députés. À l’exception de Steve Mbikayi, présentement au gouvernement et le suppléant de la ministre du Travail, Néné Nkulu, à l’Assemblée nationale.

Cependant, devant vents et marées, le sénateur Bahati Lukwebo n’a pas cédé mais, est resté optimiste.

« Chers camarades députés nationaux, sénateurs, Gouverneurs et Vice-gouverneurs, députés provinciaux et mandataires : Notre regroupement a été secoué par un vent venu de l’extérieur. C’est une étape de la vie qui arrive à tout être humain. Pour nous les croyants, les embûches ne peuvent manquer sur le chemin de l’apogée. Prenons cela du bon côté et sachons que l’union fait la force. Le moment est venu de refaire notre unité dans le pardon mutuel. Bienvenue », avait-il écrit aux cadres et partisans de l’AFDC-A.

Notons que l’AFDC est la deuxième force politique en RDC bien implantée sur l’ensemble du territoire national.

Le chemin est donc balisé avec la désignation de l’informateur qui a 30 jours renouvelables une fois, pour identifier une nouvelle majorité acquise au chef de l’État en vue de l’Union sacrée de la Nation.

Cette Union sacrée est perçue par son initiateur comme une cause commune, mieux, une vision collective pour la réussite de la deuxième moitié du quinquennat du président de la République.

Par Stanislas Ntambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *