mercredi, mars 3
Shadow

L’Union sacrée : Lambert Mende chez Fatshi

Le bâteau de l’Union sacrée de la Nation est ouvert pour tout congolais qui aspire au développement de la RDC, en soutenant la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Après l’adhésion massive de plusieurs acteurs politiques et sociaux à l’Union sacrée, l’ancien ministre de la Communication et des Médias sous le régime de Kabila, Lambert Mende Omalanga, a été à son tour, reçu ce mercredi 6 janvier 2021, par le président de la République.

Au cours de ce tête-à-tête, plusieurs sujets ont été abordés. Notamment, la possibilité pour Lambert Mende et son parti d’adhérer à l’Union sacrée de la Nation, une nouvelle coalition en gestation, après la fin de celle qui liait le FCC (Front commun pour le Congo) et le CACH (Cap pour le changement).

Au sortir de l’audience avec le président de la République, Lambert Mende a dévoilé le contenu de leur échange. Il s’agit, entre autres, des investissements importants ayant été soulevés dans le cadre des Lignes maritimes congolaises (LMC), pour obtenir la bénédiction du chef de l’État.

Ce cadre influent du FCC a indiqué que le sujet de l’Union sacrée a été également abordé, tout en promettant de faire rapport à parti (CCU) et regroupement politiques, avant toute déclaration à ce sujet.

Hormis cette rencontre avec le leader de laConvention des congolais unis et Alliés (CCU-A), le chef de l’État a rencontré la semaine dernière, les députés nationaux favorables à l’Union sacrée. À cette occasion, les élus du FCC ont une fois de plus, réitéré leur souci d’accompagner le président de la République, dans le but de booster le développement du pays.

Pour sa part, l’élu de Dekese Adrien Bokele a, au nom du groupe des députés FCC, s’est montré déterminé d’aller jusqu’au bout avec leur nouveau engagement, en adhérant librement à l’Union Sacrée. Selon lui, “près de 80 députés venus de ACO, AAC, CCU et Alliés sont rangés derrière le Chef de l’État » a rapporté la presse présidentielle.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *