vendredi, février 26
Shadow

Haut-Uélé : Christophe Baseane Nangaa visite l’axe Makumbulu-Nava

Dans sa politique de désenclavement de son entité, le Gouverneur de la province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa projette de déployer les engins de génie civil, dans un premier temps, sur l’axe Makumbulu Nava pour la transformation de ce sentier long d’une quinzaine de kilomètres à une véritable voie de communication en vue de booster les échanges commerciaux dans cette partie de la province.

Alors qu’il s’était entretenu, le weekend dernier, avec les autorités coutumières de la zone notamment, celles du groupement Makumbulu, le chef de l’Exécutif provincial a enchaîné de descentes sur terrain pour se faire une idée claire de ce projet.

Mardi, 12 janvier, il s’est fait accompagner par l’inspecteur provincial de la Police nationale congolaise, le Général Henri Kapend et de son ministre des infrastructures, Norbert Mandana qui a dévoilé la philosophie de l’ambitieux projet visant à créer une véritable bretelle autour de l’actuelle et la future ville d’Isiro qui va être reliée à Meje, Nduka jusqu’à Babonde.

À retenir également que, le Gouvernement provincial envisage aussi de relier la localité de Gombe et la cité d’Ibambi hormis le projet de construction d’un pont sur la rivière Nepoko à partir de Gbonzunzu en territoire de Wamba.

Il faut rappeler que l’ambition du Gouvernement provincial est de désenclaver totalement le Haut-Uélé, en commençant par le chef-lieu Isiro en pleine conversion, grâce aux énormes chantiers d’infrastructures notamment immobilières et routières.

Norbert Mandana, bras séculier de Christophe Baseane Nangaa dans ce secteur, est à la tête d’une importante commission mixte visant à identifier les occupants de l’emprise publique afin de leur délocalisation et relocalisation, moyennant une assistance du Gouvernement provincial afin de libérer l’espace public sensé servir l’intérêt commun notamment autour de la voie ferrée appelée à être relancée après trois décennies d’inactivité.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *