mercredi, février 24
Shadow

Goma: la problématique d’eau potable au centre d’un atelier de réflexion à Kinshasa

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR), en partenariat avec le gouvernement provincial du Nord-Kivu, organise du 26 au 27 janvier 2021, l’atelier de réflexion et de restitution sur le système d’approvisionnement en eau potable dans les quartiers ouest de la ville de Goma, Chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Ces assises débutent ce mardi, au Fleuve-Congo Hôtel de Kinshasa.

Les discussions par visio-conférence, porteront principalement sur les résultats de l’évaluation initiée par le CICR et réalisée par deux bureaux d’étude en 2020 sur le montage technique et financier d’un projet d’adduction d’eau à Goma ouest.

Dans un communiqué du CICR dont copie est parvenue à la rédaction de Médi@Plus, Rachel Bernhard, cheffe de la délégation du CICR en RDC déclare : « C’est une opportunité pour réunir les acteurs intervenant dans le secteur de l’eau en RDC et d’autres partenaires afin de réfléchir ensemble sur l’amélioration de l’accès à l’eau à Goma qui connait une forte croissance démographique à la suite de conflits armés ». « Nous explorons ainsi la possibilité d’un nouveau projet de grande envergure en faveur de plus de 300’000 habitants dans la partie ouest de la ville », ajoute-t-elle.

100 participants sont attendus à ces travaux dont 50 en présentiel à Goma, 30 à Kinshasa et 20 en Europe par visioconférence. Parmi eux, des autorités congolaises, des organisations non gouvernementales, des humanitaires, des bailleurs de fonds et des représentants de la société civile. La Banque mondiale est également associée à ces assises pour présenter son étude, réalisée en 2020, sur l’analyse des alternatives possibles pour les services de l’eau à travers des partenariats public et privé.

Présent dans la province du Nord-Kivu depuis 1993, le CICR est une organisation humanitaire neutre et impartiale qui, dans ses activités, est impliqué dans le développement et la réhabilitation des infrastructures de production et de distribution d’eau potable à Goma. Entre 2012 et 2015, il a soutenu la construction d’une station de pompage appelée SP LAC 2 et la réhabilitation de la station de pompage à Kyeshero. En 2018, il a réalisé un schéma directeur en vue de l’approvisionnement en eau dans les quartiers ouest de la ville.

Par Stanislas Ntambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *