vendredi, mars 5
Shadow

Haut-Uélé: Christophe Nangaa lance le concours d’admission de l’Accademie militaire à Isiro

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa, a présidé ce samedi 13 février 2021 à Isiro, la cérémonie du lancement officiel du concours national pour l’admission à l’académie militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo, (FARDC) édition 2020-2021.

Au total, 42 candidats dont 8 femmes font la course à ce concours pour accéder au corps des officiers des armées de la République démocratique du Congo.

L’activité a eu lieu au sein des installations de l’Ecole Primaire d’Application d’Isiro (EPA’), située dans la commune Kupa, au quartier Tely, dans la cellule de Raquette. Ce, en présence des ministres provinciaux, des officiers de la Police nationale Congolaise et des FARDC notamment, le commandant secteur  opérationnel des Uélés, le Général Isaac Kisebwe , le Commissaire divisionnaire principal de la  PNC dans le Haut-Uélé, le Général Henri Kapend, et quelques membres du cabinet du Gouverneur de Province.

Dans son mot de circonstance, le superviseur des épreuves, Major Blaise Wilonja Shabani, venu de Kinshasa a d’entrer de jeu, remercié le Gouverneur de province Christophe Baseane Nangaa pour avoir piloté cette activité, avant de préciser que ce concours est basé sur plusieurs domaines de la vie.

Prenant la parole à son tour, le Général Isaac Kisebwe, commandant du secteur des opérations militaires dans les Uélés, a tout d’abord rendu les hommages au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo commandant suprême des forces armées du Pays avant de louer l’implication du Gouverneur Baseane Nangaa pour la réussite de ce concour dans sa juridiction.

A son tour, Christophe Baseane a rendu les hommages mérités au président de la République, commandant suprême des forces Armées et de la police, pour ses efforts à assurer la paix et la sécurité sur l’ensemble du pays.

Le chef de l’exécutif provincial a, en outre, encouragé les candidats qui ont accepté de servir le pays sous le drapeau de passer aisément leur test en vue d’atteindre leur objectif, celui de devenir officiers au sein de l’armée nationale.

Les forces Armées sont républicaines. Elles sont au service de la Nation toute entière. Elles sont apolitiques et soumises à l’Autorité civile. Servir sous le drapeau est donc un devoir civique qui permet d’assurer la sécurité et l’intégrité du Territoire ainsi que l’intangibilité de nos frontières nationales. C’est ainsi que j’encourage les candidats qui ont accepté de servir sous le drapeau en participant à ce concours. Pour ceux qui hésitent encore, je les exhorte à intégrer ce processus à la prochaine occasion. Car l’objectif visé est la représentation équitable des Provinces au sein des Forces Armées“, a fait savoir le chef de l’exécutif provincial.

Une somme de 8 400 000 Francs congolais a été remise aux candidats par le Chef de l’exécutif provincial pour motivation.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *