mercredi, mars 3
Shadow

Charles Okoto préconise l’intégrité territoriale du pays comme priorité du Gouvernement de l’Union Sacrée

Appelé à consulter toutes les forces politiques en vue de la formation de son Gouvernement, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, s’est également entretenu, mardi 23 février 2021. avec les personnalités du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) qui ont adhéré à la dynamique de l’Union sJeacrée de la Nation (USN).

« Nous avons rencontré une oreille très attentive du Premier ministre. Nous avons eu un échange très fructueux. Il nous a donné le criterium qu’il faut pour la composition de son futur Gouvernement. Le premier ministre a beaucoup apprécié notre démarche surtout nos suggestions sur le programme du Gouvernement. Néanmoins, nous avons fait un tour d’horizon pour l’intégrité territoriale. Car, nous mettrons la sécurité en premier lieu. Pour avoir les moyens financiers et des hommes, s’il n’y a pas la sécurité, je crois que toute démarche s’avèrerait nulle », a confié à la presse Jean-Charles OKoto Lolakombe, faisant office de porte-parole du groupe.

Parmi les personnalités du PPRD qui faisaient partie de cette délégation, figuraient le député national Alphonse Ngoyi Kasanji, le ministre de l’Environnement sortant Claude Nyamugabo et bien d’autres parlementaires.

Avec ces personnalités du PPRD ayant adhéré à l’Union sacrée, les échanges ont tourné également autour des questions économiques et particulièrement, le problème des infrastructures qui rongent la République démocratique du Congo.

« L’étendue de notre pays et surtout la position géographique et stratégique de la RDC en Afrique font que nous ayons neuf frontières. L’attention a été soutenue avec force pour que nous puissions combler les lacunes », a-t-il renchéri.

Par St. NT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *