dimanche, mars 7
Shadow

DEPECHES

Ebola en RDC: moins de nouveaux cas, un millier de guérisons

Ebola en RDC: moins de nouveaux cas, un millier de guérisons

DEPECHES
Moins de nouvelles contaminations, plus de 1.000 guérisons : deux rares bonnes nouvelles ont été rapportées vendredi 4 octobre au sujet de la lutte contre l'épidémie d'Ebola qui a tué 2.137 personnes en 14 mois dans l'est de la République démocratique du Congo. "De 10 à 20 cas de contamination par jour, le chiffre est passé mercredi à un", indique un communiqué des services du Premier ministre. Ce seul cas de contamination a été enregistré dans la province de l'Ituri, selon le bulletin quotidien des autorités sanitaires congolaises. Aucun cas de contamination n'a été enregistré ce même jour dans la province du Nord-Kivu, de loin la plus touchée par l'épidémie. Mais, les équipes anti-Ebola ont "besoin d'appuis financiers", pour ne pas "démotiver le personnel engagé dans la lutt...
Affaire 15 Millions USD/Retro-Commission Ou Corruption : Le Code Pénal Tranche

Affaire 15 Millions USD/Retro-Commission Ou Corruption : Le Code Pénal Tranche

DEPECHES
Pour avoir été condamné de «subornation des témoins à la Cour pénale internationale, faits similaires à la corruption dans le Code pénal congolais, Jean-Pierre Bemba, président du MLC, a été recalé de la présidentielle du 30 décembre 2018. L’histoire étant un éternel recommencement, c’est encore ce même Code pénal qui devra certainement trancher sur l’affaire 15 millions USD  – somme d’argent détournée du Trésor public sur des prélèvements dans le secteur des pétroliers distributeurs. Dimanche sur les antennes de TV 5, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a ravivé la polémique en évoquant une « retro-commission » qui serait, selon lui, loin de la corruption. Que nenni ! Retro-commission ou corruption, l’article 146 du Code pénal congolais tranche. Le Potentiel Dans...
« Ce n’est pas la Police de Kinshasa qui avait interpellé Koffi Olomide » (Commissariat)

« Ce n’est pas la Police de Kinshasa qui avait interpellé Koffi Olomide » (Commissariat)

DEPECHES
« Ce n’est pas le Commissariat provincial de la Police qui a interpellé l’artiste musicien Koffi Olomide mais plutôt le Parquet« , précise Sylvano Kasongo Kitenge. « Les hommes qui ont filmé et exposé les images de l’interpellation dans les réseaux sociaux ne sont pas sous » ses ordres, indique un communiqué du Commissaire provincial de la Police de Kinshasa. Il insiste sur le fait que « le commissaire provincial de la Police, qui tient au respect de la présomption d’innocence et de la dignité humaine, n’approuve pas ce genre des pratiques, quel que soit le grief porté contre la personne interpellée ». Sur TOP CONGO FM, Me Tony Mwaba, avocat de Koffi Olomide, avait dénoncé mercredi dernier le fait que son client «...