mercredi, avril 14
Shadow

Étiquette : Acaj

L’ACAJ accuse Joseph Kabila de violer la loi sur le statut des anciens chefs d’État élus en RDC

L’ACAJ accuse Joseph Kabila de violer la loi sur le statut des anciens chefs d’État élus en RDC

A la Une, Politique
"Le Senateur à vie Joseph Kabila a violé les articles sur le statut des anciens chef de l'État" Twitte Me Georges Kapiamba, président national de l'Association congolaise pour l'accès à la Justice (ACAJ), une organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l'homme et de lutte contre l'impunité en RDC. Dans son message Twitter, Me Georges Kapiamba fait allusion à l'article 5 de la loi sur le statut des anciens Chefs d'État élus en République démocratique du Congo (RDC). "Tout ancien Président de la République élu est soumis à une heure obligation générale de réserve, de dignité, de patriotisme et deloyauté envers l’Etat. L’obligation de réserve implique notamment l’interdiction formelle dedivulguer ou de révéler des secrets d’Etat ou des informations qui, en...
Dix ans du rapport Maping : ACAJ pour un mécanisme judiciaire crédible

Dix ans du rapport Maping : ACAJ pour un mécanisme judiciaire crédible

A la Une, Justice, Politique
Dix ans après la publication du rapport Maping sur les violations graves des droits de l'homme et de Droit international humanitaire en RDC , l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ) exige la mise sur pied d'un mécanisme judiciaire crédible afin de poursuivre les auteurs des crimes recensés dans ce document. Dans un message Twitter, Me George Kapiamba, président de cette organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l'homme, militant pour l'accès à la justice, s'associe aux victimes de ces graves violations des droits de l'homme et de Droit international humanitaire pour réclamer justice. En effet, le 1er octobre 2010, l'ONU a rendu public un rapport sur les violences commises entre mars 1993 et juin 2003 en RDC. Me George Kapiamba sou...
Affaire milice de Kingabwa: ACAJ salue l’arrestation de Pierre Mutanga et sa bande

Affaire milice de Kingabwa: ACAJ salue l’arrestation de Pierre Mutanga et sa bande

A la Une, Justice, Politique
L'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ), une ong de défense des droits humains, a dit, à travers son coordonnateur Georges Kapiamba, samedi 5 Septembre, sa joie de voir le Directeur Administratif de la Maison civile du Chef de l'État être mis sous Mandat d'arrêt provisoire (MAP) aux côtés d'une vingtaine d'autres personnes dans l'affaire milice de Kingabwa. "Après avoir réuni les éléments des preuves, la police a transféré Pierre Mutanga et plus de 20 jeunes auprès de l'auditorat militaire Supérieur de Kinshasa-Gombe, qui les a placés sous mandat d'arrêt provisoire à la prison centrale de Makala depuis 3 jours après les avoir auditionnés. Nous sommes satisfaits par le déroulement de cette enquête judiciaire", a indiqué Maître Kapiamba. L'ong ACAJ a formulé ses atte...
Réforme de la justice : l’ACAJ appelle les manifestants au respect des biens publics et privés

Réforme de la justice : l’ACAJ appelle les manifestants au respect des biens publics et privés

A la Une, Société
L'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) dit suivre de près le déroulement de la situation au Palais du peuple, siège du Parlement, où des milliers de personnes protestent contre les trois propositions de lois sur la réforme de la justice initiées par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata, cadres du Front commun pour le Congo (FCC). Elle appelle vivement tous ceux qui manifestent contre les 3 propositions de loi Minaku-Sakata à le faire pacifiquement et à ne pas vandaliser les biens publics ou privés. L'ACAJ demande aux organisateurs des manifestations de les encadrer et remettre tous les casseurs à la police. Me Georges Kapiamba, président de l’ACAJ, signale qu'une équipe des observateurs de son organisation est sur le terrain pour documenter toutes les viola...
Condamnation de Kamerhe et consorts: l’ONG ACAJ jette des fleurs à la justice congolaise

Condamnation de Kamerhe et consorts: l’ONG ACAJ jette des fleurs à la justice congolaise

A la Une, Justice, Société
Le 20 juin 2020 restera dans les annales de la justice congolaise. En effet, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa a condamné cm Vital Kamerhe et Samih Jammal notamment, à 20 ans de travaux forcés et la confiscation de tous les fonds se trouvant sur les comptes bancaires et biens acquis avec les fonds détournés; et Muhima Jeannot à 2 ans de travaux forcés avec arrestation immédiate. Cependant, le procès dit de « 100 jours » dont le verdict vient d’être rendu, aura eu l’avantage de mettre sur la place publique les graves dysfonctionnements au sein du Cabinet du Président de la République. En effet, le Président de la République est, par essence, la plus haute Institution de l’Etat. Par conséquent, son Cabinet constitue le premier maillon essentiel qui lui permet, en amont et ...
RDC: Acaj fustige le rejet des poursuites judicaires contre le Président du Sénat

RDC: Acaj fustige le rejet des poursuites judicaires contre le Président du Sénat

A la Une, Justice, Politique
L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) déplore dans, un communiqué daté du 28 mai 2020, le rejet de la demande d’autorisation du Procureur général près la Cour de Cassation aux fins d’instruction de l’affaire M.P. contre le Sénateur Alexis Thambwe Mwamba, Président du Sénat, intervenue le 26 mai 2020. L’ACAJ dénonce la tentative du Sénat qui sous-tend une volonté manifeste d’ériger l’impunité et l’autoprotection en mode de fonctionnement institutionnel. Ce, sous couvert d’immunité parlementaire ondoyante. « Le refus de lever les immunités parlementaires du Président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba constitue un fâcheux précédent en ce que les sénateurs ont décidé de violer délibérément leur propre règlement intérieur qui proscrit notamment des imputations dommageabl...