dimanche, février 28
Shadow

Étiquette : Ambassade du Rwanda

Kinshasa : la police étouffe le sit-in des mouvements citoyens devant l’Ambassade du Rwanda

Kinshasa : la police étouffe le sit-in des mouvements citoyens devant l’Ambassade du Rwanda

A la Une, Provinces
Les policiers congolais, lourdement armés, ont été déployés, tôt ce matin, pour étouffer le sit-in des mouvements citoyens congolais, Filimbi, Echa, Lucha … , devant la représentation diplomatique du Rwanda en RDC, qui protestaient contre les propos négationnistes de l'Ambassadeur de ce pays en RDC, Vincent Karega. Ces jeunes militants ont été stoppés à partir du boulevard du 30 juin, par les gaz lacrymogènes lancés par les policiers. Selon les témoignages, des journalistes travaillant pour le compte de Vision medianews ont été interpellés puis relâchés. Ces mouvements citoyens avaient saisi l'autorité urbaine pour leur sit-in de ce vendredi 4 septembre 2020, devant l’ambassade du Rwanda en RDC. Ils afin exigent notamment, l’expulsion du sol congolais, de l'ambassadeur rwandais ...
Kinshasa : Lucha et Filimbi projettent un sit-in le 4 septembre devant l’ambassade du Rwanda

Kinshasa : Lucha et Filimbi projettent un sit-in le 4 septembre devant l’ambassade du Rwanda

A la Une, Politique
Les réactions fusent de partout, provoquées par le tweet de Vincent Karega, Ambassadeur rwandais en République démocratique du Congo (RDC) au sujet des massacres de Kasika. Les dernières sont desmouvements pro-démocratie Lucha et Filimbi qui appellent à une forte mobilisation pour exiger le départ sans délai, du nouvel ambassadeur du Rwanda en RDC. Dans un communiqué conjoint, signé par ces deux mouvements citoyens dont une copie est parvenue vendredi 28 août à Medi@plus, Lucha et Filimbi jugent les propos de Karega "déplacés à l’endroit des millions des victimes congolais massacrés injustement". Pour ces mouvements citoyens, les propos dédaigneux tenus par Vincent Karega en rapport avec le massacre d’un millier de civils, perpétré le 24 août 1998 à Kasika, dans le Sud-Kivu, par l’a...