dimanche, avril 11
Shadow

Étiquette : Atou Matubuana

Atou Matubuana à l’udps : Augustin Kabuya dément la rumeur

Atou Matubuana à l’udps : Augustin Kabuya dément la rumeur

A la Une, Politique
Une rumeur a envoyé le Gouverneur du Kongo central, Atou Matubwana, à l'UDPS. Il serait, de ce point de vue, nommé comme Représentant du parti présidentiel au Kongo Central. Cette rumeur a été dementie par le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya. Il a rejeté cette allégation faisant état de la nomination du gouverneur Atou Matubuana comme "interfédéral" du parti présidentiel au Kongo Central. "C'est la conséquence logique des gens qui propagent des informations sans maîtriser les textes de l'UDPS. Chez nous toutes les nominations qui concernent les fédérations, c'est le secrétaire général qui les propose. D'ailleurs, au sein de l'UDPS il n'y a pas un interfédéral, il n’y a qu' un président fédéral pour chaque fédération", a...
Kongo central : Atou Matubuana y va de ses biceps contre la Cour constitutionnelle

Kongo central : Atou Matubuana y va de ses biceps contre la Cour constitutionnelle

A la Une, Politique, Provinces
La démission du Gouverneur du Congo central, Atou Matubuana, requise par le Procureur près la Cour constitutionnelle, n'est pas pour demain. Le concerné a répondu à la Haute Cour par une lettre musculée en lui signifiant que le Président de l'Assemblée provinciale l'a induite délibérément en erreur. Le gouverneur brandit, dans cette lettre, les décisions judiciaires qui ont annulé le procès-verbal de sa destitution, sur lequel se basent le Procureur et le Président de l'Assemblée provinciale pour réclamer sa démission. Selon lui, ce procès-verbal a été détruit. "Vous conviendrez avec moi que la prétendue déchéance prononcée, dans un hôtel de la place, n'a jamais eu lieu. Le procès verbal du 4 décembre 2019 ayant été détruit", a-t-il convié. Une autre pièce, force de Matubuana, c'...
Kongo central : l’affaire « Maman Mimi » ne lâche pas Atou Matubuana

Kongo central : l’affaire « Maman Mimi » ne lâche pas Atou Matubuana

A la Une, Politique
Le dossier de la démission du gouverneur de la province du Kongo central Atou Matubuana était un clos. C’était sans compter avec la lecture minutieuse des textes par le Procureur général près la Cour constitutionnelle. Le chef de l’exécutif provincial a reçu le courrier de la haute Cour, daté du lundi 13 juillet, dans lequel il lui est demandé « de déposer sa démission au Président de la République et de cesser ainsi d’exercer les fonctions de Gouverneur de province ». C’est un rebondissement. Le Procureur Jean-Paul Mukolo Nkolesha évoque l’arrêt de la Cour, rendu le 29 mai, ayant statué que « l’adoption d’une motion de défiance contre un membre du Gouvernement provincial oblige ce dernier à démissionner » et la lettre du Président de l’Assemblée provinciale du Kongo cent...
Kongo Central : la Cour de cassation confirme Atou Matubuana gouverneur

Kongo Central : la Cour de cassation confirme Atou Matubuana gouverneur

A la Une, Politique
La Cour de cassation, par son arrêt de mercredi 20 mai 2020, a mis fin à une crise institutionnelle au Kongo Central de plus de cinq mois, ayant freiné l'élan du développement et le fonctionnement normal de la province. Après plusieurs agitations de tous genres enregistrés par les fils-maison, le désordre, qui avait élu domicile sur la terre de Simon Kimbangu, est stoppé net. En effet, sous le RP 1378, la Cour de cassation, par son arrêt rendu, prend acte du désistement du pourvoi en cassation de Célestin Lusiama. De ce fait, elle rend exécutoire le jugement du Tribunal de paix de Matadi, ordonnant la destruction de tous les procès-verbaux de la plénière tenue à l’hôtel Bilolo ayant déchu le gouverneur Atou Matubuana, le 4 décembre 2019. Pour le Tribunal de paix, qui avait ren...