jeudi, mars 4
Shadow

Étiquette : FARDC

Sud-Kivu: Les FARDC récupèrent le quartier général du FNL dirigé par Aloise Nzabampema

Sud-Kivu: Les FARDC récupèrent le quartier général du FNL dirigé par Aloise Nzabampema

A la Une, Provinces
50 jours après le lancement des opérations d'envergure, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) prennent le contrôle des collines de Kitavugambere et Finda, dans le groupement de Kigoma ainsi que les localités de Namaramara, Nabombi et Nandjale, dans le groupement de Basimukinje, territoire de Mwenga (Sud-Kivu). Ce samedi 24 octobre 2020, les FARDC ont délogé et récupéré le quartier général de rebelles burundais FNL diriger Aloise Nzabampema qui était situé dans le village Naombe, après 3 jours d’intenses combats. Au même moment, d’autres affrontements ont été signalés entre les FARDC et les résidus du (CNRD) dans les localités de Kahungwe, Kanga et Rugezi, dans la plaine de la Ruzizi. Ces villages étaient occupés auparavant par les éléments CNRD et Mai Mai ...
RDC : plaidoyer du député Iracan Gratien en faveur des FARDC

RDC : plaidoyer du député Iracan Gratien en faveur des FARDC

A la Une, Politique
La situation sécuritaire de l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste toujours préoccupante. Dans la tournée des élus qui accompagnent le ministre nationale de la Défense pour s'enquérir de la situation sécuritaire dans la région, figure l'élu de Bunia (dans la province de l'Ituri) Iracan Gratien. Il a fait un constat amer sur l'axe Mbau-Kamango, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Parlant de la dotation des moyens nécessaires aux FARDC par le gouvernement, Iracan Gratien estime que les élus du peuple et le gouvernement devraient plus "privilégier le contrôle afin d’éviter l’affairisme dans les rangs et le commandement des Forces armées de la RDC (FARDC). " Certes qu’il faut donner plus de moyens à nos forces armées mais, nous devons aussi renforcer ...
Beni : des mouvements citoyens menacent de combattre contre des rebelles aux côtés des FARDC

Beni : des mouvements citoyens menacent de combattre contre des rebelles aux côtés des FARDC

Provinces
Des jeunes gens, membres de différents mouvements citoyens évoluant dans la ville de Beni, dans la province du Nord -Kivu, sont descendus dans la rue ce mercredi 16 septembre pour réclamer l'autorisation d'aller aux fronts pour appuyer l'armée régulière contre certains groupes rebelles. Ces jeunes gens, en majorité membres de Filimbi, Lucha et autres mouvements citoyens, ont envahi la mairie de la ville pour solliciter du Maire une autorisation allant dans le sens d'appuyer les efforts des forces loyalistes de la RDC, dans la traque des groupes armés qui continuent à endeuiller des familles en ville et territoire de Beni. "Si donner notre sang c'est un prix à payer pour retrouver la paix à Beni ville et territoire, nous acceptons d'aller mourir aux fronts aux côtés des FARDC", a déc...
L’armée congolaise tue le chef rebelle des FDLR/RUD à Rutshuru

L’armée congolaise tue le chef rebelle des FDLR/RUD à Rutshuru

A la Une, Provinces
Les Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) annoncent avoir neutralisé le commandant en chef de la faction RUD de la rébellion rwandaise FDLR. Dans une adresse à la presse, ce lundi 31 août 2020 en ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, le major Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole de la 34e région militaire, a indiqué que c'est à l'issue des combats qui ont opposé lles Fardc à ce mouvement rebelle à Bukombo et Nyabanira dans le Rutshuru. Le général autoproclamé Kagoma est tombé à côté de nombreux autres de ses hommes et des armes récupérées, selon le témoignage du porte-parole militaire. "Au cours de ces opérations après de rudes combats, les FARDC sont parvenues à neutraliser le général Kagoma qui a remplacé Jean-Michel Africa", explique-t-il. Le général...
Masisi : 5 finalistes tués dans un centre de passation du Tenafep lors des affrontements entre rebelles et FARDC

Masisi : 5 finalistes tués dans un centre de passation du Tenafep lors des affrontements entre rebelles et FARDC

A la Une, Provinces, Société
Cinq élèves finalistes du primaire ont été abattus, jeudi 27 août, lors des combats qui ont opposé l'armée congolaise à un groupe rebelle dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu. L'annonce vient d'être faite par la ministre provinciale de l'éducation. Prisca Luanda informe que l'incident est intervenu alors que 306 candidats s'apprêtaient à passer leurs dernières épreuves de Tenafep dans le centre de passation de Ngoyi. Elle témoigne en même temps que ces hommes armés ont enlevé certains examinateurs affectés dans ce centre mais que tout est en train d'être mis en oeuvre pour que les circonstances de cet événement malheureux soient bien et tracées. A la suite de cette situation, les 306 élèves n'ont plus passer leurs examens et leur cas est en train d'être étudié par les respo...
L’ONU indexe les agents étatiques dans les violations des droits de l’homme en RDC

L’ONU indexe les agents étatiques dans les violations des droits de l’homme en RDC

A la Une, Politique
Des agents de l’État dont les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et ceux de la Police nationale congolaise (PNCl ont été indexés dans les violations des droits de l'homme au cour du premier trimestre de 2020 par le Bureau conjoint des Nations-Unies( BCNUDH) aux droits de l'homme. Selon le rapport onusien, les Fardc et Policiers ont été responsables des exécutions extrajudiciaires d’au moins 225 personnes, dont 33 femmes et 18 enfants, sur l’ensemble du territoire de la RDC. Les combattants de tous les groupes armés confondus ont été aussi auteurs de 57% des violations documentées par le BCNUDH. Les hommes en uniforme ont été également responsables des exécutions sommaires d’au moins 1.315 personnes, dont 267 femmes et 165 enfants, plus d...
Nord-Kivu : l’armée lance un nouveau recrutement à Butembo et Beni

Nord-Kivu : l’armée lance un nouveau recrutement à Butembo et Beni

A la Une, Provinces
Les FARDC viennent de lancer un nouvel appel à candidatures à Butembo, Beni et leurs environs pour les jeunes congolais qui désireront intégrer les forces armées de la RDC. Cette opération, qui commence dès ce lundi 20 juillet, concerne seulement 2 catégories des recrues : les officiers et les sous-officiers. Dans une interview à la presse ce même lundi, madame Kavugho Siviholya Noella, chargée de recrutement dans la ville de Butembo, encourage la jeunesse à se mobiliser pour la circonstance afin de travailler sous les couleurs nationales. Elle énumère quelques critères pour la validité d'une candidature. "Le recrutement commence aujourd'hui pour les sous-officiers et les officiers. Ils feront encore une fois le concours. Pour les sous-officiers, il faut avoir l'âge d'entre 18 et...
FARDC : Félix Tshisekedi procède à un grand remue-ménage

FARDC : Félix Tshisekedi procède à un grand remue-ménage

A la Une, Politique
Le Président de la République a promulgué, vendredi 17 juillet, une série d’ordonnances portant sur les nouvelles mises en place au sein des Forces armées de la RDC. Dans une lecture interminable, la porte-parole adjointe du Chef de l’Etat a mis à la disposition du public la teneur d’une litanie de nominations à tous les niveaux de l’armée congolaise. La plus grande conséquence de ce remue-ménage c’est la disparition de l’organigramme de l’armée du célèbre Général John Numbi, récemment nommé Inspecteur Général des FARDC. Il est remplacé à ce poste moins opérationnel par le Général Gabriel Amisi, qui laisse son poste de Chef d’Etat-major général des forces terrestres au général Fall Sikabue. Le Général Jean-Claude Yav est nommé chef d’Etat-major général adjoint chargé des opérations ...
FARDC : Quand motivation et détermination s’embrassent

FARDC : Quand motivation et détermination s’embrassent

A la Une, Politique
La réunion du Haut commandement militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), présidée par le Chef de l'État samedi 11 juillet au Palais de la nation va au-delà d'une réunion protocolaire. Si les participants en sont sortis hyper motivés, le commandant suprême compte quant à lui, sur ces têtes d'affiche pour éradiquer les groupes rebelles dans l'Est du pays. Pendant ce temps, le peuple dont les larmes ne sèchent pas en Ituri, à Béni et dans certains territoires du Nord et Sud Kivu, disent avoir perdu raison de conjuguer le verbe vivre comme tout le monde. Le haut commandement militaire élargi aux commandants régions et des secteurs opérationnels de l'ensemble du pays a promis au premier Congolais d'éteindre tous les foyers d'insécurité et de neutralise...
[Tribune] Pacification du Nord-Kivu : entre le chef de l’État, le gouvernement, les FARDC, la Monusco, les miliciens… qui ment au peuple?

[Tribune] Pacification du Nord-Kivu : entre le chef de l’État, le gouvernement, les FARDC, la Monusco, les miliciens… qui ment au peuple?

A la Une, FOCUS
Le vice-président de la Société civile du Nord-Kivu, Edgar Mateso, qui semble également lassé par la cruauté interminable dans cette province, tacle les autorités du pays ainsi que différents acteurs qui interviennent dans des conflits armés. Dans les lignes suivantes, Médi@Plus vous propose la quintessence de sa tribune libre. Le Nord-Kivu, spécialement l'espace Beni-Lubero, ne cesse de demeurer le théâtre des atrocités des groupes armés nationaux et étrangers. De fois, ces porteurs illégaux d'armes s'apprennent aux civils, tendent des embuscades aux forces loyalistes, ou se tournent les canaux… Dans tous les cas, ce sont toujours les civils qui en payent le lourd fardeau. Face à cette tragédie, le chef de l'État congolais, Félix Antoine Tshisekedi, n'a cessé de promettre la restau...